DANS LES MUSÉES Château de Versailles 

Paire de pentes-portières – Louis XIV

Paire de pentes-portières en tapisserie de la Manufacture Royale des Gobelins en laine,
fil d’or et soie, présentant des termes supportant une colonne et son chapiteau.
Grand cartouche central au chiffre du roi (deux L entrelacés et couronnés).

Don de la famille Kraemer.
Localisation : Château de Versailles

 

Ces pentes-portières sont des entrefenêtres d’une série de douze tissées à la Manufacture des Gobelins de 1704 à 1711.

Elles ont été réalisées par les Ateliers de Delacroix, père et fils, d’après un carton de Charles Le Brun. Leurs dimensions ont été pensées en fonction de leur lieu de destination et il s’agissait ici d’une pièce bénéficiant d’une très grande hauteur sous plafond car les pentes-portières mesurent près de 3,50 m de haut.

Chacune d’elle représente des termes, c’est-à-dire des figures humaines dont le bas du corps se termine par une gaine, qui étaient utilisées pour matérialiser une limite de propriété. Dans l’architecture néoclassique, les termes formaient des ornements architecturaux. Chaque terme est accompagné d’un cartouche central qui accueillent deux L entrelacés et couronnés, les chiffres du Roi, témoignant ainsi de leur destination royale.

Ces entrefenêtres regorgent de détails, tissés avec beaucoup de précision et dans des tons très nuancés, mettant ainsi en valeur tout le savoir-faire et la qualité de la Manufacture des Gobelins.