DANS LES MUSÉES : J. Paul Getty Museum, Los Angeles 

Paire de vitrines d’époque Louis XV


Paire de vitrines à doucine en marqueterie de satiné et bois de rose, chacune ornée de bronzes ciselés et dorés.
Estampillées B.V.R.B (Bernard van Risenburgh). Circa 1750-1755.


Les collectionneurs de l’époque aimaient les étudier et les montrer à leurs visiteurs.
Paire de vitrines à doucine en marqueterie de satiné et bois de rose, chacune ornée de bronzes ciselé et dorés.

Provenance : probablement John Hobart Caradoc, 2e baron Howden ; Albert Denison (vers 1850) ; William H.F. Denison, 2e baron et 1er comte de Londesborough (Grimston Park, Tadcaster, Yorkshire, England) ; par descendance, famille Fielden (Grimston Park) ; Galerie Kraemer
Localisation : J. Paul Getty Museum, Los Angeles.

Bernard Van Risenburgh, fils d’ébéniste, il obtint sa maitrise vers 1730. Il travailla sans doute dans l’atelier de son père, ce qu’il continue de faire après la mort de ce dernier en 1738. Bernard II recherchait un effet audacieux mais subtil. Ses ornements de bronze prenaient souvent la forme de volutes nervurées ou de plates-bandes autour desquelles des motifs floraux s’entrelacent pour encadrer des panneaux de marqueterie. Plus tard, probablement après 1750, il adopta un genre de marqueterie plus sobre, où un fond de bois de rose ou de bois de violette est incrusté de bordures d’un ton plus foncé, généralement du bois violette appelé « bois de bout ».

Cette paire de vitrines à doucine en marqueterie de satiné et bois de rose est composé d’une partie basse ouvrant à deux vantaux et d’une vitrine à deux battants en partie haute agrémentée d’un grillage. Cette paire de vitrines servait autrefois à exposer des collections de coquillages, de coraux ou d’autres objets naturels ou minéraux.