DANS LES MUSÉES : Detroit Institute of Art 

Encoignures – Époque Louis XVI

Paire d’encoignures en laque ouvrant chacune par un vantail arrondi, ornées de bronzes ciselés et dorés.

Dessus en marbre blanc. Par René Dubois.
Localisation : Detroit Institute of Art.

Formant une paire, ces deux encoignures impressionnent par l’abondance des bronzes.

René Dubois, fils de Jacques Dubois qui s’illustra quant à lui dans le mobilier de style Louis XV, se forge rapidement une belle réputation en étant mentionné comme « Ébéniste de la Reine » en 1779 dans « L’Almanach Général des Marchands ». Il adopte très tôt le style néoclassique qui s’impose comme la nouvelle mode dans le dernier quart du XVIIIe siècle. Il mènera une constante recherche d’originalité dans ses compositions à l’image des ces encoignures qui allient panneaux de laque et vocabulaire inspiré de l’antique. C’est sûrement cette originalité qui a retenu l’attention de Marie-Antoinette, toujours friande d’innovations et d’audace. Il exploite ici toutes les possibilités que lui offrent les bronzes qui se retrouvent sous forme de sabots, de ceinture, d’encadrements, de chutes, de guirlandes sur les côtés, et sur les montants.

René Dubois s’est aussi illustré dans la réalisation de meubles peints en camaïeu.