DANS LES MUSÉES : Musée Nissim de Camondo 

Grands vases balustres – Louis XV

Paire de grands vases balustres „Hu“
en céladon craquelé „Guan“ de la Chine avec des dragons en relief (Qianlong) ornés de bronzes ciselés, ajourés et dorés.
Localisation : Musée Nissim de Camondo, Paris.

Cette paire de grands vases de forme balustre en céladon craquelé est ornée de monture en bronze ciselé, ajouré et doré en forme de volutes et feuillages. Sur l’une des faces, on retrouve une salamandre en trois dimensions. Le tout repose sur quatre pieds mouvementés.

Au XVIIIe siècle, le bronze doré a joué d’importants rôles fonctionnels et décoratifs, servant ainsi à embellir la porcelaine produite en Asie.

Le céladon est un type de céramique chinoise et de l’Extrême-Orient et considéré comme l’une des plus belles techniques. Elle fut inventée au IIe siècle dans région de Yue, dans le bassin du Yangzi Jiang. Il s’agit toujours de pièces délicates, à la décoration simple et raffinée, les motifs étant tracés avant la cuisson.

Le céladon « craquelé » est le résultat d’une cuisson trop longue. Les empereurs de Chine ayant apprécié cette esthétique inattendue en profitèrent pour créer une forme supplémentaire de l’art de la céramique.